Mémoire collective

Un auteur, de la littérature d'oc ...

Félix Daval est né à Badailhac dans une famille de petits paysans. L'environnement rural propice à l'écoute et à l'observation, ajouté à des prédispositions littéraires, a développé chez l' enfant intuitif qu'il était le goût du portrait et de la mise en scène par le texte.

" Il a été instituteur un peu partout dans le Cantal. Puis il devient le professeur d’occitan des lycées d’Aurillac. Félix Daval écrit en occitan depuis l’âge de 22 ans.

Son premier roman, Les Fraisses èran tombats, (Les Frênes étaient tombés), succès. Un recueil de nouvelles contemporaines, Les Òmes de l’ecir (Les Hommes de l’écir, 1987) son regard sur la vie cantalienne d’aujourd’hui.  Las Vaissas avián folhat est la suite du premier roman de Félix Daval. Maintenant,Il se consacre à la création. Il écrit aussi des poèmes, des chansons, et collabore à de nombreuses revues occitanes, en Auvergne et ailleurs en Occitanie."



"Ici, on loge à pied et à cheval ! "

La vieille auberge Ducher a connu ses heures de gloire avec Mathurin au bistrot-café-tabac-épicerie-dépôt de gaz ... et Lisette aux fournaux !

      L'école de la République !

  " Ah ! il y en a eu des débourrées et des coups de pieds au cul !" ( sic)

Fête de la moisson à BADAILHAC Cantal

Merci à nos amis des  "Cabrettes et accordéons de Pailherols" de nous permettre, par ce téléchargement de leur site sur le nôtre, de garder dans la mémoire collective de Badailhac ces trésors du passé.