La fête des Moissons

 

 

 

LA FETE DES MOISSONS SE PREPARE !

Le blé de Daniel est semé ; il croît ... il faudra le battre à la batteuse ou aux fléaux, puis le ventiler et l'ensacher : ce sera le jour de la fête des moissons le quatrième dimanche d'août !

C'est rien de le dire ; bien-sûr, on en parle mais il faut venir  le voir !

 Un village de 120 habitants et 60 bénévoles pour faire revivre le temps d'une journée,  une période révolue : le début de la mécanisation agricole dans le milieu rural du Carladès !

 

Pas de passéisme, non !

Mais la chance de retrouver ces moments forts de convivialité où on voit jeunes et vieux retrousser les manches autour du labeur commun, d'un labeur que la dernière génération de ruraux se fait un devoir de transmettre et un plaisir de retrouver, même si, l'espace d'une journée, c'est pour faire semblant.

 

Pas de passéisme, non !

Mais  le besoin  de se ressourcer aux valeurs sûres de la Terre  parce que ça sent bon le grain et les blés murs,  parce que c'est bon d'entendre le rire clair des femmes que la musique émoustille et les voix rudes des hommes que couvre la battement soutenu de la batteuse...

 

Pas de passéisme, non !

Mais l'envie d'oublier là-haut, dans l'air pur du plateau, les soucis de la maison, du boulot, la télé,  l'ordinateur ... et la course au profit !

 

Ici, à Badailhac, point de profit ... le seul, l'acceptable c'est lorsque la recette de la buvette et des repas sera comptée le lendemain de la fête et que la Présidente de l'Association annoncera fièrement au nom de tous ceux qui ont mouillé la chemise : "Monsieur le Maire, voilà le gain de la journée, utilisez-le à bon escient pour le bien collectif de notre village ; nous savons que vous en disposerez en bon père de famille".

 

 

 L'album photos ? clic !

La fête des Moissons