ACCA

←Lire avant

Clin d'œil... " Seulement voilà, le bénévole a un ennemi héréditaire appelé le "yaqua" (nom populaire du yarienus quacadus) dont les origines se perdent dans la nuit des temps vers l’époque des ploutocratus.
Le yaqua est lui aussi un mammifère bipède, mais il se caractérise surtout par un cerveau miniature qui ne lui permet de connaître que deux mots "y’a qu’à", ce qui explique son nom, et par une langue à éruption intempestive, munie à l’arrière d’un dard acéré crachant à tort et à travers un venin visqueux. Il arrive, avec beaucoup d’effort, à dire "trop de bruit", lorsque les activités associatives sont un succès, ainsi "qu’incapables", lorsque leur résultat est mitigé. Mais pas question de donner un coup de main, le "y’a qu’à" est avant tout un saprophyte grincheux... " ( extrait de Barbacane)

suite→

        photos-mai-2012-035.jpg

  




  LE       BUREAU

. Pierre BRUNHES  Président

.TROUPEL Jean-François  Vice-président

. TOURVILLE Sébastien  Trésorier

. TOURLAN Francis  Secrétaire

 


PLAN DE CHASSE ET REGLEMENTATION ( Cliquez)

 

Clôture de la chasse :

28 février 2013 au soir.


LE RENARD EST-IL NUISIBLE ?renard.jpg

 

Le renard fait partie de la liste nationale des espèces susceptibles d'être classées nuisibles, à cause des prédations qu’il commet sur les espèces sauvages et domestiques et des maladies qu'il peut véhiculer. Cependant, en France, la rage du renard a été officiellement éliminée en 2001.

Il faut noter qu’il a un impact positif sur la régulation des populations de rongeurs et participe à la sélection des meilleurs et à l'élimination des faibles, des malades et des morts, évitant ainsi pullulation ou épidémies. Son statut d'espèce "nuisible" est défini tous les ans dans chaque département. II peut alors être détruit par piégeage, par tir ou par déterrage.

 

 

 

 

Le local réservé aux chasseurs est doté d'un atelier de découpe normalisé

.......................................................................................

2012 :

4 braconniers arrêtés dans le Cantal en flagrant délit !

Une affaire d'une rare ampleur qui scandalise les chasseurs du département.

 Le Cantal est-il une terre propice aux safaris nocturnes ? " Non " répondent les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune sauvage qui ont pisté et débusqué un groupe de braconniers très organisés et très bien équipés.

Les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune sauvage ont pisté et débusqué un groupe de braconniers très organisés et très bien équipés. Après plusieurs nuits d'observation, les agents ont pris 4 hommes en flagrant délit et ont saisi un matériel impressionnant.

Depuis plusieurs étés, ces braconniers revenaient sur le plateau entre Jou sous Monjou et Badailhac, sans savoir que l'ONC, la police de la Chasse était sur leurs traces.

Les agents ont fini par prendre en flagrant délit 4 hommes et ont saisi des carabines de grands prix, équipées de lunettes de haute performance, strictement interdites dans l'hexagone. 

C'est  l'une des multiples infractions qui leur sont reprochées, outre le délit principal : « grand braconnage en réunion » .

La Fédération des chasseurs du Cantal va se porter partie civile.

..........................................................................................................................................................................